Glossaire

Phising, carte bancaire, cybercriminalité, retrouvez ici tout le vocabulaire sur notre page dédiée.

Glossaire

Authentification/Identification.

L’authentification a pour but de vérifier l’identité dont une personne se réclame. En résumé, s’identifier c’est communiquer son identité, s’authentifier c’est apporter la preuve de son identité.

Carte bancaire.

Abusivement nommée Carte Bleue en France (confusion avec le nom de l’émetteur de carte qui a depuis disparu), les Cartes Bancaires ou CB sont des petits bouts de plastique rectangulaire permettant de payer dans les commerces ou en ligne. Nous vous invitons à lire l’article Carte bancaire, comment ça marche ?

Chiffrement.

Transformation cryptographique de données produisant un cryptogramme.

Code confidentiel d’une carte bancaire.

Le code à 4 chiffres associé à une carte bancaire permet de valider un acte de paiement ou de retrait d’argent sur un distributeur de billets. Il équivaut à la signature du porteur et donc à l’engagement du porteur sur l’acte d’achat. Le code est rigoureusement personnel.

Cryptogramme.

Le cryptogramme visuel d’une carte bancaire est une fonction de sécurité. Il s’agit d’un code à 3 chiffres imprimé à l’extrémité du panneau signature qui se trouve au verso de la carte. Il n’est pas encodé dans la bande magnétique de la carte. Mais si un usurpateur a volé votre carte bancaire il aura accès à cette information. Le cryptogramme dynamique existe également.

Cybercriminalité.

Actes contrevenants aux traités internationaux ou aux lois nationales, utilisant les réseaux ou les systèmes et technologies d’information et de communication comme moyens de réalisation d’un délit ou d’un crime, ou les ayant pour cible.

E-commerce.

Le e-commerce ou commerce électronique regroupe l’ensemble des transactions commerciales s’opérant à distance par le biais d’interfaces numériques.
Le e-commerce se résume notamment aux transactions commerciales s’effectuant sur internet à partir des différents types de terminaux (ordinateurs, tablettes, smartphones, consoles, TV connectées) sur des sites e-commerce ou applications mobiles marchandes.

Hacking.

Apparenté au piratage informatique, il est une pratique visant à un échange “discret“ d’informations illégales ou personnelles.

Phishing ou hameçonnage.

Vol d’identités ou d’informations confidentielles (codes d’accès, coordonnées bancaires) par ruse : un système d’authentification est simulé par un utilisateur malveillant, qui essaie de convaincre des usagers de l’utiliser et de communiquer des informations confidentielles. L’utilisateur est souvent invité à visiter le site frauduleux – qui ressemble au site authentique – par un courrier électronique ou par SMS.

Piratage en ligne.

Accéder illégalement à un système informatique depuis un ordinateur distant afin d’en consulter les données, les modifier voire les subtiliser.

Primary account number.

Le PAN, accompagné de la date d’expiration, c’est un peu le sésame car il permet d’effectuer des paiements en lignes, parfois sans nécessiter le cryptogramme. Le PAN a une taille allant de 13 à 19 chiffres, mais en France, il a en général une taille de 16 chiffres groupés 4 par 4.

Rançongiciel.

Le terme « rançongiciel » (ou ransomware en anglais) est une contraction des mots « rançon » et « logiciel ». Il s’agit donc par définition d’un programme malveillant dont le but est d’obtenir de la victime le paiement d’une rançon.

Skimming.

Escroquerie reposant sur le détournement des informations de cartes bancaires d’un consommateur pendant qu’il utilise un distributeur automatique qui a, préalablement, été piégé dans ce but. Si, toutefois, la carte CCs12 venait à rester bloquée pour ensuite être récupérée par le fraudeur, elle ne pourrait être utilisée sur le net.

neque. risus. commodo Lorem accumsan venenatis,